Top 10 Meilleur Roller Freestyle 2021

Difficile de faire un choix pour votre nouveau Roller Freestyle ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Roller Freestyle pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir le meilleur Roller Freestyle !

Notre sélection de roller freestyle

Guide d’achat roller freestyle

Votre quête du meilleur roller freestyle vous mène la vie dure ? Pour vous faciliter la tâche, découvrez notre top 10, nos avis et guide d’achat, et faites le bon choix pour vous adonner tranquillement à votre pratique favorite.

Guide d’achat

Enfilez les bons rollers freestyle

A chaque discipline du roller correspondent un ou des types de patins. Mais comment choisir le meilleur en roller freestyle ? Suivez le guide?

Des patineurs tous niveaux et de tout âge

La discipline du roller freestyle a de nombreux adeptes partout dans le monde et en France où elle est extrêmement bien organisée. Sous la houlette de la Fédération française de roller et skateboard (FFRS), elle se décline en 3 spécialités et un peu moins d’une dizaine d’épreuves officielles :

  • l’agressif qui comprend le roller street, la rampe et le bowl
  • le freeride avec le skatecross, le saut figure et la hauteur pure
  • et le slalom qui se dispute en vitesse, battle et classic

Concrètement, hormis le speed slalom où l’accent est plutôt mis sur la vitesse, quasiment toutes les autres catégories de pratique du roller freestyle consistent à effectuer un enchaînement de figures acrobatiques sur une rampe, un tremplin, un muret ou alors des modules et lignes de plots.

La relative difficulté de la pratique de cette discipline n’empêche en rien de voir des pratiquants de 12 ans évoluer notamment en street ou en mini-rampe, et la FFRS recense d’ailleurs à ce niveau un certain nombre de licenciés, des enfants jusqu’à la catégorie vétérans.

En d’autres termes, aucune barrière d’âge pour apprendre le roller freestyle ou se perfectionner dans ce côté acrobatique du roller. D’ailleurs, les structures du genre roller club ou école de patinage, pouvant ainsi vous initier aux fondamentaux de cette pratique sportive, ne manquent vraiment pas.

Un achat roller bien ciblé

Comment s’assurer donc de choisir les bons quand on veut acheter des rollers freestyle ? Cela doit obligatoirement passer par le choix de la spécialité à laquelle vous souhaitez vous adonner, étant entendu que tout se joue au niveau des chaussures, mais aussi et surtout des platines et des roues.

En effet, les matériels seront déjà foncièrement différents par rapport à d’autres disciplines comme la rando roller, le roller de vitesse, le roller hockey, le roller derby, le patinage artistique ou encore le rink hockey.

Et c’est encore le cas pour des pratiques classées dans la même catégorie puisqu’il existe encore quelques déclinaisons, quand on sait entre autres que les patins de roller agressif étrennent une coque rigide et leurs roues restent les plus petites, entre 52mm et 60mm de diamètre, les caractéristiques idéales pour que le rider puisse se lancer dans ses slide et grind.

En revanche, en roller slalom, on aura tendance à vous conseiller quatre roues de 70mm à 80mm en classic ou en battle, tandis qu’elles seront un peu plus grandes en speed slalom (trois roues dont le diamètre varie entre 100mm et 110 mm) afin d’obtenir davantage de vitesse.

Le montage idéal sur les platines, en aluminium et mesurant d’une manière générale entre 219mm et 250mm, sera celui dit ?en banane?, c’est-à-dire deux petites roues aux extrémités et deux roues centrales plus grandes qui touchent le sol. Ce qui permet aux patins de gagner en maniabilité et facilite la réalisation d’une figure.

Pour ce qui est de la dureté des roues, optez pour les 78A et 85A, et tout particulièrement pour les 82 à 85A qui auront tendance à s’user moins vite.

Au niveau des chaussures, le must, c’est de choisir une coque en composite, carbone ou fibre de verre, plus légère, confortable et en même temps plus maniable et offrant un bon maintien. Il faut savoir que contrairement à d’autres disciplines telles que la rando roller, enduro ou marathon roller, la fréquence à laquelle vous pratiquez ne constitue pas réellement un critère de choix de vos futurs patins. Malgré tout, exit la trop grande rigidité et préférez des patins à coque souple/dur, entre autres en slalom, si comptez patiner pendant plusieurs heures par jour.

Des spécifications en freeride

Un mix entre patins de rando roller et de roller street. C’est ce qui caractérise, dit-on, les patins de freeride. Cela est notamment lié à la diversité des usages qu’on en fait dans cette discipline, en l’occurrence une sorte de course d’obstacles en skatecross, ainsi que des tricks en saut figure.

Le tout est donc de trouver des patins aux roues adaptées, autrement dit aux bonnes dimensions. Vos platines, en aluminium extrudé, devraient ainsi accueillir quatre roues d’un diamètre de 76mm à 84 mm. Il est néanmoins de plus en plus fréquent de voir des patins freeride à 3 roues de plus grande taille, pouvant aller de 100mm à 125mm.

Dans tous les cas, leur dureté doit être comprise entre 82A et 86A pour qu’elles aient une plus longue durée de vie malgré tout ce qui les attend en termes de dérapage.

Concernant les chaussures, on préconisera la coque rigide dotée de pads de protection détachable, même si, pour plus de confort, mais moins de contrôle, l’on peut très bien retrouver des chaussures semi-rigides sur certains patins de freeride. Enfin, un petit plus, mais réellement utile, le soul plate, surtout si votre pratique va particulièrement s’orienter vers le street.

Tout aussi indispensable, ne jamais oublier le set de protection qui est plus que recommandé pour pratiquer en toute sécurité étant donné le niveau de probabilités de chuter pouvant survenir dans ces disciplines. Autrement dit, il faut toujours prévoir les casques de protection, genouillères, coudières, protège-tibia, protège-poignet, mitaines? pour tomber sans se faire mal, que vous pratiquiez en skate park, gymnase, salle omnisports ou sur une route en bitume.

Pour finir, on peut également choisir d’explorer la piste de la customisation pour transformer ses patins de roller freestyle. Généralement, l’objectif est d’améliorer la capacité de ces derniers à encaisser les chocs en personnalisant les platines (mise en place d’un spoiler), le montage des roues, ou de renforcer le laçage et la languette de maintien par l’installation d’un système de serrage comme la boucle micrométrique. Si vous faites partie de ceux qui souhaitent passer par cette case custom, vous pourrez assez bien vous en occuper vous-même en vous procurant les pièces nécessaires en roller shop spécialisé ou autres magasins en ligne. Cela étant dit, vous pouvez commencer à caler votre budget en fonction de vos besoins.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2021-09-24 02:44:32